Une nouvelle décennie pour le raffinage en Afrique

Le secteur africain du raffinage continue de se développer, en se heurtant à des difficultés mais également en saisissant de nouvelles opportunités. Les projets faisant les gros titres de la presse, comme la raffinerie de Dangote, d’une capacité de 650 000 barils par jour, suscitent une bouffée d’optimisme dans le secteur

Stratégies de promotion du GPL en Afrique Sub-Saharienne

La consommation de GPL en AfSS a enregistré une croissance formidable au cours des dix dernières années, avec un taux de croissance annuel composé de 9,6% en moyenne. La consommation a plus que doublé depuis 2010 et atteint 4,0 millions tm en 2019.

Le présent et l’avenir de la vente au détail de carburants en Afrique

La fin de la vente en masse des actifs des grandes sociétés pétrolières n’a laissé de place que pour quelques petits acteurs et quelques ajustements. Mais les marchés en croissance rapide, conduits par la demande pour les carburants de transport, la croissance de la flotte de véhicules et les tendances en matière d’évolution de la population et de l’urbanisation, ont ouvert aux acteurs existants et aux nouveaux entrants de nouvelles opportunités de croissance interne et de petite croissance externe (via des acquisitions)

MARPOL 2020 et L’ Afrique

CITAC étudie l’impact sur les raffineries, les transports maritimes et la chaîne d’approvisionnement de l’introduction mondiale de carburants de soutages à faible teneur en soufre pour l’expédition.

Evaluer l’investissement dans une raffinerie

L’investissement dans le secteur du raffinage pétrolier, qui exige énormément de capitaux tout en étant exposé à la volatilité du marché, doit être réalisé dans le cadre d’une vision à long-terme, parfois supérieure à 20 ans.

close