L’évolution du paysage de l’aval pétrolier africain

Avec une croissance démographique rapide, des conditions économiques dynamiques et des exigences réglementaires et d’infrastructure toujours plus grandes, le secteur de l’aval africain est un lieu d’actualité. Avec une demande de 25 % supérieure à celle d’il y a dix ans, un certain nombre de projets d’infrastructure en cours et un élan croissant en faveur d’un air plus pur, de spécifications de produits améliorées et de mesures de prévention du
changement climatique, la prochaine décennie promet d’être au moins aussi dynamique que la précédente. Le secteur continue d’attirer de plus en plus l’attention des investisseurs internationaux, des sociétés de fusions et acquisitions et des organisations internationales.

Les ateliers interactifs de CITAC sur le secteur aval africain de l’énergie vous donneront les connaissances et les discussions qui vous permettront d’être un acteur actif dans ces développements dynamiques, en discutant d’études de cas et en couvrant des sujets d’actualité tels que :

• Les développements du marché mondial impactant l’Afrique – James McCullagh
• L’offre et la demande, les importations et exportations africaines- Elitsa Georgieva
• Le raffinage africain dans la nouvelle décennie- Jeremy Parker
• Dynamique et utilisation du GPL en Afrique subsaharienne – Bernardo Costa
• L’optimisation de la chaîne d’approvisionnement – Etude de cas – Bruce Hutchison
• Changement climatique et mix énergétique : les défis et opportunités en Afrique –
James McCullagh & Elitsa Georgieva
• Les solutions de financement pour les sociétés pétrolières et gazières africaines-
Guillaume Leenhardt & Paul Eardley-Taylor

Vous approfondirez vos connaissances sur le raffinage, la distribution, le marketing et le financement dans le secteur aval de l’énergie africaine, tout en partageant vos expériences avec des sociétés panafricaines et internationales.

Les ateliers vous offrent un lieu d’échange incomparable pour créer des liens avec les acteurs clés de l’aval africain, dont des raffineurs, des sociétés de marketing, des sociétés pétrolières nationales, des organes de régulation, des négociants locaux et internationaux, des banques, des sociétés de distribution, des sociétés de stockage et d’autres encore.